• Aucun objet n'a été choisi.

Birkin

le sac Birkin

Ils se trouvent côte à côte, un jour de 1983, au hasard d’un vol Air France Paris-Londres. Elle, Jane Birkin, chanteuse, actrice, mère de famille nombreuse (Kate, seize ans, Charlotte, douze, et Lou, née l’année d’avant) vient de se lancer dans le cinéma d’auteur après sa rencontre avec Jacques Doillon. Lui, Jean-Louis Dumas, a pris cinq ans plus tôt la tête de la maison fondée par son arrière-grand père. Le trajet est court mais, entre ces deux esprits vifs, la conversation s’anime vite… Jane Birkin laisse échapper de ses mains son agenda Hermès dont tombe une tonne de papiers divers qui s’éparpillent. Son voisin, gentleman, l’aide à les ramasser. Elle râle : aucun agenda n’est fichu de contenir tous ses papiers, aucun sac ne comporte assez de poches ! Il se présente et s’engage, sinon à révolutionner ses agendas, du moins à lui faire fabriquer, dans ses ateliers, le sac de ses rêves. Elle explique, il griffonne et emporte le croquis préparatoire. Ils se revoient aux ateliers, les artisans font le reste.

 

Un sac spacieux, solide et stable grâce à son fond plat, élégant aussi bien ouvert que fermé. Il met en valeur les savoir-faire les plus emblématiques de la Maison : bords astiqués, couture sellier. Un nom pour l’objet ? Tout trouvé. Et, dixit Jane herself, à New-York, le Birkin est devenu plus connu qu’elle… La variété des cuirs et des couleurs, ainsi que la créativité du Studio de Création Maroquinerie, ont donné naissance à une large palette de modèles et continue ainsi de faire vivre cette histoire née il y a plus de 30 ans.

 

Et puisqu'un Birkin est aussi rare que précieux, puisque pour bien choisir le sien, il faut le voir, le sentir, le toucher, ou passer sa commande auprès d'un vendeur averti, il est en vente uniquement dans nos magasins.